Services

amiante et démolition

A propos d'amiante

Qu’est-ce que l’amiante?

L’amiante ou l’asbeste est une roche naturelle. Elle comprend six variétés de minéraux de structure fibreuse qui sont des silicates hydratés : la crocidolite (amiante bleu), l’amosite (amiante brun), l’anthophyllite, l’actinolite, le trémolite et le chrysotile (amiante blanc).

L’amiante est un bon isolant thermique et acoustique, elle possède plusieurs propriétés précieuses comme une résistance à la corrosion, une résistance mécanique significative et de bonnes affinités avec des liants, tel le ciment ou le carton.

Grâce à ces qualités et à un prix d’extraction bon marché, l’industrie à développé, dès la fin du 19ème siècle, de nombreux produits et applications. On estime à plus de 3.000 le nombre d’applications différentes pour lesquels l’amiante a été utilisée. Il est donc évident et prouvé que nous sommes souvent exposés dans notre environnement professionnel (bureaux, écoles, magasins,…) et privé à des matériaux contenant de l’amiante.

Il est connu depuis plusieurs décennies que l'inhalation de fibres d'amiante peut causer des maladies graves telles que l'amiantose et de divers cancers: cancer du poumon, cancer du poumon et du cancer péritonéal (mésothéliome) et le cancer du larynx. Le risque de ces maladies augmente au fur et à mesure que davantage de fibres sont inhalées. Cependant, il faut prendre en compte qu'une exposition limitée à l'amiante peut déjà causer le cancer.

Dès la fin des années 70, des mesures de protection ont été prises. Ces mesures sont devenues plus strictes, pour aboutir à une interdiction de fabriquer et d'utiliser dans de nombreuses applications en 1998 et finalement une interdiction totale en 2001. Pour cette raison qu’aujourd’hui l’exposition aux fibres d’amiante est surtout due à des travaux de nettoyage et de rénovation et à l’enlèvement de l’amiante ou des matériaux contenant de l’amiante.

Contenu de l’inventaire amiante

L’inventaire amiante contient les parties suivantes:

  • Un aperçu général de l’amiante ou des matériaux contenant de l’amiante qui sont présents dans les parties des bâtiments, machines, installations, moyens de protections ou autre équipement sur les lieux de travail.
  • Un aperçu général des parties de bâtiments, des machines et installations qui sont difficilement atteignable et qui dans des circonstances normales qui ne donnent pas lieu à une exposition à l’amiante.
  • Par locale ou partie de bâtiment ou par moyen de travail ou par moyen de protection faire une liste détaillée de :
    • l’application contant de l’amiante;
    • Une évaluation de l'état de l'amiante ou le matériel contenant de l'amiante;
    • Les travaux qui peuvent conduire à une exposition à l'amiante.

Un inventaire de l'amiante est dynamique: il est régulièrement mis à jour (minimum 1 fois par ans) et le risque d’exposition doit être réévaluer suite aux éventuels changements apportés aux matériaux contenant de l’amiante (par exemple intempéries, dégâts, élimination).

Een asbestinventaris is een dynamisch gegeven: hij wordt regelmatig bijgewerkt en aangepast aan de veranderingen aan het asbesthoudend materiaal (bijvoorbeeld verwering, beschadiging, verwijdering).

Que faire s’il y a de l’amiante?

En cas de présence d’amiante, il y aura une évaluation des risques avec des recommandations. Celles-ci peuvent prendre trois formes :

  1. Programme de gestion (contrôle annuel, peut se faire de manière interne)
  2. Traitement préventif, tel qu’un confinement de l’amiante (coating, coffrage,…)
  3. Traitement curatif, chantier de désamiantage selon les réglementations régionales et fédérales.

GEOSAN établi pour vous le programme de gestion ou nous vous accompagnons lors du traitement préventif ou curatif. N’hésitez pas à prendre contact avec nous.

amiante

Echelle de Lansink

La législation Flamande pour le traitement des déchets et basée sur “l’échelle de Lansink”. L’échelle de Lansink permet de déterminer la meilleure méthode de traitement des déchets. Les méthodes les plus respectueuses de l’environnement se trouvent en haut de l’échelle, les plus dommageables pour l’environnement en dessous. En voici l’échelle des valeurs par ordre décroissant : la prévention des déchets, la réutilisation, le recyclage, l’incinération avec récupération de l’énergie, l’incinération sans récupération de l’énergie et dernier lieu le l’enfouissement. Il y a donc lieu de traiter chaque déchet selon l’échelle de Lansink et de lui attribué la valeur la plus élevée possible par rapport aux contraintes techniques et budgétaires. Le Gouvernement Flamand encourage le traitement des déchets ayant un impact le plus faible possible sur l’environnement et cela au travers d’une gestion sélective des flux de déchets depuis le chantier de démolition. Il est donc exigé de tenir compte de cette échelle avant tout chantier de démolition. Le principe de la démolition sélective est encore peut connu et c’est pour cette raison que la société publique des déchets de la Région flamande ou l’OVAM demande de rédiger un inventaire avant démolition lors de grands travaux de démolition.

Echelle de Lansink